Revue de presse

23.07.2019

Prêts hypothécaires à taux négatifs accordés

Une enquête de Tamedia révèle que des banques accordent des prêts hypothécaires à taux négatifs dans certains cas.

Des banques suisses accordent désormais des prêts hypothécaires à taux négatifs, dans la foulée des taux directeurs en dessous de zéro appliqués par la BNS, révèle mardi une enquête de Tamedia. Il s'agit de cas spéciaux s'adressant à des investisseurs institutionnels. Deux établissements cantonaux ont confirmé cette pratique.

«Des taux négatifs peuvent être appliqués à des clients institutionnels ayant d'importants besoins de financement à court terme», a confirmé la Banque cantonale des Grisons, suite aux informations de Tamedia. Celle de Zoug en accorde également, «dans des cas particuliers».

De l'avis des experts, les particuliers ne doivent cependant pas s'attendre à bénéficier d'une telle mesure. Même si les taux directeurs en Suisse devaient continuer à baisser, un certain plancher a été atteint pour les taux hypothécaires et celui-ci se situe actuellement «au-dessus de zéro» (mais à un niveau historiquement bas), indique notamment Moneypark.

Les taux négatifs restent des cas spéciaux appliqués à des affaires particulières moyennant accord entre deux acteurs importants.

Il en va autrement au Danemark: des nouveaux propriétaires immobiliers ont pu acquérir des biens avec des taux négatifs sur des hypothèques jusqu'à cinq ans, comme annoncé en mai. Il faut relativiser, précise cependant Tamedia, en précisant que dans ce pays, les frais bancaires restent assez élevés si bien que les emprunteurs au final ne touchent pas d'argent de leur banque.

Les conditions de crédit en Suisse pourraient encore s'améliorer pour l'emprunteur, selon Moneypark, pour les hypothèques fixes de longue durée pour lesquelles on peut s'attendre à des taux de 0,30 ou 0,40%

Source : lematin.ch, ats/nxp