Revue de presse

09.05.2019

C'est à Genève que les 4,5 pièces sont les plus chers

Il faut débourser 3820 francs dans la cité de Calvin pour un appartement familial contre 3073 francs à Zurich.


Les loyers des appartements familiaux varient considérablement dans les dix plus grandes villes de Suisse. Les écarts de prix s'expliquent par la rareté de l'offre et la concentration de locataires à hauts revenus dans centres urbains.

La ville de Saint-Gall affiche les loyers les plus bas parmi les dix plus grandes villes suisses. Le loyer médian d'un appartement de 4,5 pièces (entre 100 et 110 mètres carrés) s'élève à 2004 francs. A Genève, ce même lot se loue près du double à 3820 francs, et à Zurich, à 3073 francs, d'après les résultats d'une étude publiée jeudi par le portail Comparis.

La troisième ville la plus chère de Suisse est Lausanne (2850 francs), suivie de Bâle (2660 francs), Berne (2600 francs), Lucerne (2430 francs), Winterthur (2400 francs), Bienne (2110 francs) et Lugano (2050 francs).

A Genève et Zurich, les deux villes les plus chères, la densification de l'habitat est insuffisante pour répondre à la forte demande. A l'inverse, près de 15% des nouveaux logements construits en nombre comme à Huttwil (Berne) sont vacants. La faiblesse des taux d'intérêts a convaincu les investisseurs de construire là où cela était encore possible, quitte à accepter des rendements moindres, explique un expert financier de Comparis. S'agissant d'appartements de surface inférieure, le classement des dix plus grandes villes de Suisse connait peu de changements. Genève arrive en tête des loyers les plus onéreux tandis que Saint-Gall occupe le bas du tableau.

Comparis signale les taux élevés de vacances à Saint-Gall et Bienne, de 2,32% et 2,43% respectivement, bien supérieurs à la moyenne suisse de 1,62%. Cette situation s'explique par l'attentisme des propriétaires qui préfèrent laisser leur bien libre en anticipation d'une augmentation de la demande.

Source : 20minutes.ch, nxp/ats