Revue de presse

11.01.2017

Initiative : davantage de logements abordables

La pénurie domine en Suisse, bien que l’on construise régulièrement. Les loyers augmentent sans cesse dans les agglomérations. Familles, jeunes ou aînés ne trouvent plus d’appartements abordables. Et le Conseil fédéral reste passif.

L’initiative «Davantage de logements abordables» veut changer la donne. Elle charge la Confédération et les cantons d'encourager la production d’habitations à loyer modéré, pour les soustraire à la spéculation et au profit. Les rénovations énergétiques sont nécessaires mais il n’est pas question de subventionner des réfections de luxe.

INITIATIVE DE L'ASLOCA

Des loyers abordables sans profits spéculatifs

La Confédération et les cantons doivent agir en faveur du logement. En encourageant les habitations à loyer modéré, ils permettent de réduire la pénurie. Ils doivent accorder des prêts et faciliter l’accès aux terrains. Communes et cantons pourront ainsi introduire un droit d’achat prioritaire sur des biens-fonds mis en vente (droit de préemption), pour y construire des appartements accessibles.

Des logements d’utilité publique, moins de pénurie

Des appartements de coopératives ou de collectivités publiques ne sont pas soumis à la spéculation. Ils sont en moyenne 20 à 25% meilleur marché que les logements usuels. Des gens à petits et moyens revenus trouvent ainsi des lieux d’habitation abordables. La part des logements d’utilité publique diminue en Suisse depuis 30 ans. L’initiative veut une augmentation continue de telles habitations. Il faut au moins un logement d’utilité publique sur dix nouvelles habitations construites par an. Ce sera près du double d’aujourd’hui.

Halte aux subventions pour les rénovations de luxe

 Il est nécessaire d’isoler et d’assainir des immeubles au plan énergétique. Des subsides facilitent les rénovations sur le plan financier. Malheureusement, des propriétaires obtiennent des subventions, même quand ils congédient leurs locataires ou transforment avec luxe des immeubles, pour accroître leurs rendements. C’est ce que l’initiative veut empêcher.

 Des appartements à loyer modéré, au lieu des lofts de prestige des CFF

 Il faut mettre à disposition des logements à loyer modéré sur des surfaces de la Confédération ou d’entreprises qui lui sont liées. Soumis à de forts rendements, les CFF réalisent des immeubles de prestige. L’initiative entend au contraire favoriser la production d’habitations abordables sur les terrains des CFF.

Texte de l’initiative à consulter sur le site de l’administration fédérale.

Source : loyersabordables.ch