Revue de presse

03.11.2016

Les prix ont grimpé de 65% dans l'ouest lausannois

Selon une étude de comparis et de l'EPFZ, cette région est la 3e en Suisse où les prix de l'immobilier ont le plus augmenté en 9 ans. Le district de la Riviera-Pays d'Enhaut est 5e.

Où le prix des logements a-t-il le plus pris l'ascenseur en Suisse ces dernières années? Pour le savoir, l'EPFZ et comparis.ch ont analysé les données de plus de 1,5 million d'annonces d'appartements et de maisons à vendre parues entre 2005 et fin juin 2016 sur le site du comparateur Internet. Verdict: la hausse des prix a été très forte en de nombreuses régions, notamment en Suisse romande. En effet, l'Ouest lausannois est le district francophone où l'évolution du prix médian au m2 pour les appartements a été la plus marquée ces 9 dernières années avec une hausse de 65%. A égalité avec Zoug.

Seuls les districts de Horgen (ZH) et Grossaffoltern (entre Bienne et Berne) font pire, avec 76% et 67% d'augmentation, selon le «top ten» de comparis. Mais une autre région du canton de Vaud a également été touchée. En effet, la région Vevey-Pays d'Enhaut a vu les prix de l'immobilier grimper de 62% en 9 ans. La Veveyse voisine (FR) n'est pas en reste avec une hausse de 57% des prix au m2 pour les appartements. Ce qui la met au 10e rang de ce classement, derrière Nidwald, Küssnacht (ZH), Sarganserland (SG) et Pfäffikon (ZH).

Très forte hausse pour la région de Verbier

L'enquête s'est également penchée sur l'évolution des prix au m2 pour les appartements en une année. Si Maloja, dans les Grisons (dont St-Moritz) et Zurich sont toujours première et deuxième avec des tarifs inchangés de 13'000 et 11'500 francs par m2, le 3e district la plus onéreux est celui d'Entremont en Valais, dont fait partie la station de Verbier. Le prix y est passé à 11'500 francs le m2 en juillet 2016, soit une hausse de 2500 francs en une année, la plus forte de toute la Suisse.

Autre région romande concernée, le district de Lavaux-Oron, dans le canton de Vaud: le prix médian par m2 au 1er juillet dernier y était de 10'000 francs, soit une hausse de 1000 francs par rapport à l'an dernier.

Le district d'Aigle épargné

Alors où faut-il aller pour trouver un appartement à bon compte? Selon l'enquête de Comparis et de l'EPFZ, Rarogne (VS) et Léventine (TI) sont les lieux où se loger est le plus abordable. On y trouve en effet un appartement au prix médian de 3000 francs le m2. À La-Chaux-de-Fonds et Delémont, le m2 revient à 3500 francs ; à Conches (VS), Loèche (VS) et Porrentruy à 4000 francs.

A noter que Rarogne est également le seul district où les prix proposés pour les appartements ont baissé de 10 % depuis 2007. Partout ailleurs en Suisse, les tarifs ont augmenté. En Suisse romande, seul le district d'Aigle a réussi à tirer son épingle du jeu avec une hausse de seulement 20% en 9 ans.

Genève et Nyon très chères

L'étude s'est également penchée sur les sommes à débourser pour l'achat d'une maison de 5 à 6,5 pièces en 2016. Verdict: c'est à Zoug et Meilen (ZH) qu'il faut avoir le portemonnaie le mieux garni avec un prix médian de 2,25 millions de francs. Mais la Suisse romande arrive juste derrière avec Genève et Nyon (1,6 million) puis Morges et l'Ouest lausannois (1,4 million de francs). A l'inverse, c'est à Porrentruy que les maisons coûtent le moins cher en Suisse avec un prix médian de 450'000 francs! En Suisse romande, Courtelary, dans le Jura bernois, est également très attractive (550'000 francs), tout comme Delémont (600'000 francs).

Source : 20minutes.ch, cht/nxp