Revue de presse

03.09.2015

Acheter n'est pas toujours moins cher que louer

Dans les grandes villes et les communes en bordure de lac, la location reste plus avantageuse.

En Suisse, acheter son logement s'avère en général moins cher que le louer. Mais ce ne pas le cas partout, indique jeudi UBS dans une étude. En moyenne nationale, l'achat d\'une propriété immobilière revient actuellement environ 5% moins cher que la location d'un objet similaire, prévient UBS. Toutefois, il existe d'énormes différences entre les régions. En outre, les risques liés à la propriété sont souvent sous-estimés.

Ainsi, pour un appartement d'une valeur d'achat de 1 million de francs, le loyer mensuel se monte, en moyenne, à environ 3060 francs, charges et frais annexes compris. Le loyer annuel totalise donc 36'700 francs.

Pour l'acquéreur de ce même bien, les frais se chiffrent à environ 32'500 francs par an. Aux intérêts s'ajoutent les amortissements, là aussi souvent sous-estimés. Mathématiquement, le coût annuel de la propriété reste inférieur aux dépenses de location, calculent les experts d\'UBS.

Acheter à La Chaux-de-Fonds

Mais l\'achat est particulièrement attractif dans les communes avec des prix relativement bas. Devenir propriétaire à La Chaux-de-Fonds (NE), par exemple, permet une économie annuelle de jusqu'à 20% par rapport aux coûts de location. A Erlenbach, sur la côte dorée zurichoise, louer est nettement moins onéreux qu'acheter.

Les simples calculs de comparaison ne prennent cependant pas suffisamment en compte les risques d\'un investissement immobilier, estime UBS. Si les actions chutent de 20%, la moins-value est d'autant pour l'investisseur.

En revanche, quand les prix de l'immobilier plongent de 20% et que la maison est hypothéquée à 80%, c'est l'ensemble des capitaux propres qui fondent «comme neige au soleil». Au risque de perdre la propriété, prévient la banque.

Source : lematin.ch, ats/Newsnet