Revue de presse

02.06.2014

Le taux de référence reste à 2% pour trois mois

Le taux hypothécaire de référence utilisé pour fixer les loyers reste maintenu à 2%, sa valeur plancher depuis septembre, pour les trois mois à venir.

Le taux d'intérêt de référence est basé sur le taux d'intérêt moyen pondéré des créances hypothécaires en Suisse, qui est établi chaque trimestre. Il est publié en quart de pour cent.

Le taux d«intérêt moyen établi le 31 mars 2014, jour de référence, se situait à 1,98%, contre 2,02% au trimestre précédent. Le taux d'intérêt de référence déterminant pour les loyers reste donc à 2,00% selon les règles de l'arrondi commercial, a indiqué lundi l'Office fédéral du logement (OFL).

Le statu quo s'impose donc tant pour les locataires que pour les propriétaires. Seuls les loyers d'un contrat individuel non fondé sur le taux d'intérêt de référence actuel peuvent donner droit à un abaissement sur la base de la réduction précédente du taux d«intérêt de référence. D'autres facteurs comme des travaux peuvent aussi justifier une adaptation du loyer.

Locataires perdants

Pour l'Association suisse des locataires (ASLOCA), les taux hypothécaires n'ont jamais été aussi bas et les locataires n'en profitent guère. Cette situation réduit massivement les coûts du capital des propriétaires. En 2014, ceux-ci économisent 13 milliards de francs au regard de 2008, écrit l'ASLOCA.

Durant la même période, l'indice des loyers a grimpé de 8%. Seul un petit nombre de locataires a bénéficié d'une baisse. Celui qui déménage doit trop souvent s'attendre à un véritable bond de son loyer. C'est ainsi que les dépenses des bailleurs et des locataires évoluent de manière diamétralement opposée et ne cesse de croître.

Les milieux de propriétaires ne veulent pas en rester là. Ils ont déposé des interventions parlementaires visant à détériorer un peu plus le droit du bail, déplore l'ASLOCA. De nouvelles augmentations seraient ainsi programmées.

Pas de changement attendu

Du côté des propriétaires, l'Association des propriétaires fonciers (HEV Suisse), constate que ce taux de référence est inchangé depuis le 3 septembre. Selon elle, compte tenu de la grosse masse d'hypothèques fixes à long terme, des changements de taux ne se feraient sentir sur l'indice de référence que de manière largement décalée. La HEV n'attend pas de hausse du taux en septembre prochain.

La prochaine annonce de l'OFL interviendra le 1er septembre 2014. La dernière baisse date de septembre dernier où il a reculé d'un quart de point.

Source : 20minutes.ch, ats