Revue de presse

14.07.2013

La bulle immobilière s’étend aux campagnes

Les campagnes et les zones périphériques sont gagnées par la surchauffe immobilière. Le boom s’est calmé sur l’arc lémanique – maintenant il déborde bien au-delà.

La folle envolée des prix à Zurich et dans l’arc lémanique, entamée en 2001 s’est calmée ces derniers mois. Mais le boom s’étend désormais aux régions plus éloignées, comme La Chaux-de-Fonds par exemple.

C’est notamment dû au fait que les acheteurs se sont détournés des centres économiques et de leurs tarifs élevés pour s’intéresser aux campagnes et aux villes périphériques, où leur arrivé exerce une pression à la hausse. Ceux qui ne pouvaient pas suivre à Lausanne se sont reportés sur Yverdon ou Neuchâtel, repoussant plus loin ceux qui y cherchaient des biens.

Des taux hypothécaires très bas

Au point que le prix des appartements neufs au Val-de-Travers ou au Val-de-Ruz a désormais rejoint ceux de La Chaux-de-Fonds. Corollaire de cette vague et des taux hypothécaires très bas, les Suisses ont souscrit pour plus de 200 milliards de crédits à court terme, un record historique.

Qu’adviendra-t-il des propriétaires les plus fragiles et des biens remis sur le marché quand les taux recommenceront à grimper?

Source : lematin.ch