Revue de presse

13.06.2013

Marchés publics: le Valais veut bannir la sous-enchère

ENTREPRISES - Le gouvernement valaisan veut protéger le marché du travail de la sous-enchère. Le Canton devra à l'avenir favoriser les entreprises qui offrent le meilleur rapport qualité-prix.

Les offres les plus basses ne seront plus la règle à l'avenir sur les marchés publics en Valais.

Le canton veut favoriser les entreprises qui offrent le meilleur rapport qualité-prix. Les conditions sociales et salariales seront systématiquement contrôlées.

Le gouvernement cantonal veut protéger le marché du travail de la sous-enchère, indique mardi un communiqué. La sous-traitance en cascade sera prohibée. Les sanctions contre les entreprises ne respectant pas leurs obligations pourront aller jusqu'à l'exclusion des marchés publics.

L'Etat tiendra compte de ces critères lors des adjudications. Il veut encourager la conclusion et l'extension de nouvelles conventions collectives et édicter des contrats-type contraignants dans les branches mal protégées.

Les entreprises fraudeuses de l'Union européenne sont particulièrement visées. Le gouvernement veillera à ce que celles qui n'auraient pas réglé une amende pour non-respect des conditions de travail ou qui auraient refusé de renseigner l'organe de contrôle soient frappées d'une interdiction d'opérer en Suisse.

Source : 24heures.ch, ats/Newsnet