Revue de presse

14.01.2013

L'investissement dans l'immobilier garde la cote

Le secteur immobilier helvétique reste un objet d'investissement prisé tant en Suisse qu'à l'étranger, constate le cabinet d'audit et conseil Ernst & Young (E&Y) dans une étude publiée mardi. Il en attribue la raison à des craintes inflationnistes et à la crise de l'euro.

Il ressort des réponses à l'enquête fournies par 38 banques, assureurs ou sociétés et coopératives immobilières, que deux tiers d'entre eux pensent que l'intérêt des investisseurs étrangers pour ce secteur va encore se renforcer. 

Ce constat du baromètre de l'investissement immobilier suisse 2013 d'E&Y est corroboré par l'enquête menée auprès de quelque 500 entreprises de quinze pays européens. La majorité des sondés s'attend à ce que tous les types de biens immobiliers soient en forte demande. 

Quant aux prix, ils devraient également augmenter, ou du moins globalement rester stables. Alors que de nouvelles hausses sont pronostiquées dans l'immobilier résidentiel, particulièrement aux emplacements urbains de premier choix, les prix devraient par contre se tasser dans l'immobilier de bureau et commercial en dehors de ces zones.

Source : 20minutes.ch